jeudi 4 juin 2009

Beau oui, comme Powys

Je relève mes lunettes sur le haut de mon crâne et je frotte mes yeux, déclenchant par ce geste toute une série de picotements agréablement douloureux (ou douloureusement agréables, j’hésite). L’obscurité commence à envahir le salon silencieux ; les meubles se drapent d’ombres. Je repose sur l’accoudoir du fauteuil le livre de J.C. Powys que je lis depuis quelques heures... Quelques phrases me reviennent à l’esprit :« Ce qui la déconcertait, la troublait, c’était la passion frustrée de ce visage, pareil à un navire aux ponts couverts... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,