mardi 31 mars 2009

Des nouvelles frappantes

Cet aveu me coûte beaucoup, croyez le bien, mais les flics avaient raison. J’en suis perplexe et morose.Ces ronds dans la Vistule ont cependant bien failli coûter des ronds à mon pécule et je ne tenterai plus l’expérience. Je ne chercherai plus à prouver à tout prix la vérité de ce que j’écris sur Les sept mains… D’autant que certain commentateur indélicat…Chuttt… On se calme… On se calme…Sur le pont Poniatowski, donc, je me suis arrêté. J’avais laissé ma voiture un peu plus loin, à l’entrée et au pied de la statue du général de... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 30 mars 2009

Lettre 7

Géraldine BouvierÉditions Dès demain – Paris 6ème                             Paris, ce lundi 30 mars 2009 Marc, Jérémiades, ce ne sont que des jérémiades. Êtes-vous donc à ce point inquiet de ne pas trouver un autre éditeur pour ramper de la sorte ? aussi peu sûr de votre talent (et de votre entregent) ? En tout cas, vous vous couchez devant moi presque aussi vite que dans la lingerie de la belle Nauton. Cessez donc de vous... [Lire la suite]
dimanche 29 mars 2009

Il

La chambre renferme une odeur de crasse, un mélange de graisse, de vin aigre et des relents d'urine. Inutile de chercher d’où vient cette odeur ; elle est partout. La chambre se trouve au premier étage de l’hôtel. Elle est équipée d'un simple lavabo. Une fenêtre donne sur la rue. Près de celle-ci se trouve une petite armoire. Il lui faudra la déplacer pour obtenir un angle de tir satisfaisant.L’hôtel des Lyonnais se situe au bout de la rue de Russie. C’est un trou des plus minables. Pas même un hôtel de passe. Plutôt destiné à une... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 28 mars 2009

Jour 28b

Bis repetita dit et redit d’une et d’un, effet ding dong. « Face à elle, l’homme n’est plus suffisant. Il garde sa plume dans le cul et il a l’air d’un blanc-bec bec de cheval empêtré dans une haleine de veau. Enfin quoi je suis la raie en colère le millième signe furibond qui s’exprime tant bien que mal avec cette plume là où elle se trouve. Il est sans nul doute assez facile de pavoiser. De l’art de parler la plume au cul. J’y travaille. Ahuri et tordu mais j’y travaille. »
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 27 mars 2009

Chroniques d'un super-héros, 6

Je suis arrivé ce matin-là à 8h25, comme tous les matins. Excepté les grèves, les incidents voyageurs et les problèmes techniques, je suis toujours ponctuel, j’y mets un point d’honneur. Je suis matinal par principe, mais aussi par nécessité : je dois arriver tôt pour préparer ma journée et, la plupart du temps, c’est-à-dire tout le temps, achever ce que Madame Humbert n’a pas accompli la veille. Épouse d’un chef d’entreprise, comme elle aime à le rappeler, de surcroît diplômée d’une école prestigieuse (je n’ai jamais su laquelle), ma... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 26 mars 2009

Le balayeur des haies

Certains oiseaux sont mieux cotés que d’autres du point de vue symbolique. L’aigle par exemple ou le faucon, ou le cygne pour ces dames. D’autres, tout aussi célèbres, doivent leur popularité à des qualités plus ambiguës : le vautour, le coucou, le paon ou, - pour ces dames encore -, l’oie (blanche de préférence).Moi, si je devais choisir un oiseau, en guise d’emblème, de blason ou de totem pour une éventuelle réincarnation (à laquelle je ne crois pas, mais c’est un autre problème), je jetterais sans hésiter mon dévolu sur l’Accenteur... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 25 mars 2009

Sérénité et cordialité sont les mamelles des 7 mains

Qu'est-ce que c'est, Les 7 mains ? Rien d'autre qu'un moment du temps que sept auteurs, qui ne se connaissent pas nécessairement entre eux mais qui cultivent une semblable passion pour tout ce qui a trait à la littérature et à l'écriture, ont décidé  de partager. Un jour d'humeur potache et enthousiaste, nous avons donc créé ce blog,  pour prendre du plaisir bien sûr, mais aussi pour nous astreindre à quelque chose d'un peu plus construit qu'un blog, disons plus classique, de recension ou de diffusion d'informations à... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 20:30:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mercredi 25 mars 2009

Dégrossir le trait

Vous acquiescez. Tant mieux. Vous comprenez ce que je veux dire, et si bien maintenant que vous écrivez sans discontinuez : Caroline, avec sa fantaisie toute neuve, n’a soudain plus rien à voir avec la secrétaire pâlotte et mal fagotée que vous aviez commencé à dépeindre. Voici que vous entrez dans ses délires. Doucement, ne forcez pas le trait. Travaillez un peu le vocabulaire, trouvez les mots qu’il faut pour donner corps à sa rêverie. Vous invoquez le fantasme, il semblerait que vous ne puissiez vous empêcher de recourir aux... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 24 mars 2009

Histoire du mardi 24 qui prouve, si besoin en était mais comme promis, la véracité de celle racontée le mardi 17…

Ça se passe encore dans ma maison. Désolé, mais je ne bouge pas beaucoup ces temps-ci, de vaches maigres et de rigueur hivernale.Ma maison est en bois, comme la plupart de celles des villages qui jalonnent la frontière orientale de la Pologne.De l’autre côté de la rivière… Mais vous savez déjà tout ça.J’étais donc en train d’allumer le chauffage et comme la réserve de bois est quasiment épuisée, je pensais que, fort heureusement, le printemps serait bientôt de retour. Dès ce matin en effet, sur la plus haute branche de l’arbre le... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 23 mars 2009

Lettre 6

Géraldine BouvierÉditions Dès demain – Paris 6ème                             Paris, ce lundi 23 mars 2009 Marc,C'était donc ça ! Dire que je me faisais un sang d'encre pour vous. Que j'en concevais des insomnies. Que je m'accusais d'un silence que je n'attribuais, sotte que je suis, qu'au dépit jeté dans ma dernière lettre. Que je m'en voulais, même, de n'être peut-être pas étrangère à la panne du grand écrivain. Eh bien non :... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,