jeudi 7 mai 2009

Plaidoyer pour les criminels

Avez-vous remarqué à quel point les enfants sont naturellement attirés par les monstres, les dinosaures, les vampires, les robots les plus bizarres et les plus effrayants ? Plus c’est tordu, mieux c’est. Plus c’est baveux et plus c’est vert, plus c’est super... De la même manière, ils adorent les bandits, les pirates, les hors-la-loi, les vagabonds, les êtres uniques, les types non formatés, les super héros. Hélas, ils grandissent, et ils se laissent convaincre que dans la vie il ne faut pas faire de vagues, que l’isolé, le différent,... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 6 mai 2009

Pax romana, sed dura lex

Nous y voilà encore : tous les deux enfermés dans la même histoire, vous qui tirez de votre côté et moi du mien, tout ça pour arriver à quoi ? Patricia, lascive, susurre dans son interphone… »J’interviens, je saute à pieds joints dans le plat, avec mes gros sabots chaussés pour l’occasion, j’en mets partout exprès, si avec ça je ne suis pas claire… Mais voyez-vous, je ne peux pas vous laisser écrire cela. Cette phrase vous précipite dans le grotesque et ce faisant, vous sombrez à corps perdu dans la médiocrité. Vous connaîtrez le sort... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 5 mai 2009

Une réflexion désobligeante

Écrivain de plus en plus méconnu - selon certaines mauvaises langues du Landerneau à cause de la désastreuse médiocrité de son imaginaire et, plus probablement selon lui, grâce à la profondeur avant-gardiste de son style - Jacky déambulait, un verre de champagne tremblotant dans une main, un biscuit mal assuré et à moitié grignoté dans l’autre.Il déambulait gauchement au milieu de cette petite sauterie littéraire organisée par l’ami d’un ami d’un copain d’une de ses vagues connaissances à lui.Il y avait là quelques dames élégantes et... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 4 mai 2009

Lettre 12

Géraldine BouvierÉditions Dès demain – Paris 6ème                             Paris, ce lundi 4 mai 2009 Mon petit joyau, Non, non, je vous le promets, ce petit "joyau" n'est pas une allusion (perfide, forcément perfide !) à Philippe Sollers... Oh que vous m'avez fait rire, l'autre soir, avec celui-là ! Mais quelle mauvaise foi ! Dire qu'il fut un temps où vous ne juriez que par lui ! Clamant à qui voulait... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 3 mai 2009

Virage, 3

Trente mètres séparent à présent la voiture de la baie vitrée. Dans la maison, la famille chante, rigole, pousse des cris de joie. Camille sanglote en riant elle aussi.C’est à ce moment que la roue arrière droite de la voiture se détache. Juste au moment où Matthieu attaque le virage. Il ne s’aperçoit de rien. Sous l’effet de la force centrifuge, le poids de la voiture porte sur les roues qui se trouvent à l’extérieur du virage, du côté gauche de la voiture. Le déséquilibre n’est pas encore perceptible. La roue libérée, sur sa lancée,... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 2 mai 2009

Jour 2

La tête de la jeune fille bascule, se renverse, titube. Le vent est trop fort, ses os sont déconfits, sa voix est rocailleuse, le coucher du soleil est à 5 centimètres de son nez : un bois jauni vieilli de vieille marée adossée à des livres lus depuis sans doute fort longtemps mal ouverts mal fermés sûrement sentant quelque odeur renfermée bref aux oubliettes. Ce coucher du soleil est une excellente fermeture éclair. Il est un excellent espace de vastes oublis de vases d’ovnis de valises trop lourdes. La jeune fille se laisse tomber... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 mai 2009

Chroniques d'un super-héros, 11

Je me suis donc retrouvé un dimanche après-midi sur un court, tout de blanc vêtu, dans un short Adidas qui n’avait pas servi depuis la réélection de François Mitterrand, le 8 mai 1988, avec 54,02% des suffrages, c’est-à-dire 16.7040.279 voix (soyons précis, toujours être précis, c’est la base). Le centre sportif se situait en bordure du périphérique, en face de notre immeuble. Il y avait là-bas un stade de football, une piscine, des pistes d’athlétisme et des courts de tennis. J’étais admis au Club Excellence, le saint des saints.... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 30 avril 2009

Le nerf de la guerre ou la guerre des nerfs ?

Le repas a été copieux, et le dessert est à peine terminé que Lucie lance le débat :« Pour moi, il est hors de question qu'on offre à mon fils des jouets représentant des armes à feu, des épées ou n'importe quel autre objet plus ou moins officiellement ou symboliquement destiné à trucider ses prochains... C'est comme ça qu'on en arrive à des drames comme en Amérique... »Le café glougloute tranquillement à l'autre bout de la cuisine. Agacé, je tente une vague et maladroite riposte :« Je ne suis pas persuadé que le fait d'offrir des... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 29 avril 2009

Reprise en main

Patricia peine à refermer le haut de son chemisier : ses doigts tremblent, elle triture maladroitement la nacre du bouton, peine à reprendre le contrôle de son corps. Caroline, accroupie devant elle, ramasse les papiers éparpillés à ses pieds. La supérieure peste.Surtout ne la faites pas jurer, vous toucheriez à un registre qu’on n’admettrait pas chez quelqu’un de si haut placé. « Ce bouton, décidément ! » Caroline lève les yeux.Saviez-vous qu’ils sont verts, saviez-vous que le droit, surtout, a de petits éclats jaunes tout autour de... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 28 avril 2009

Une bonne mauvaise nouvelle

J’ai dû tapoter énergiquement le dos courbé de mon vieux voisin, tant son hilarité l’étouffait, tant il était rouge et tant il était agité de petits mouvements convulsifs.J’ai quasiment eu peur. Puis il s’est remis lentement , les yeux en pleurs, le corps tressautant encore sous les dernières ondes de choc du fou rire.On s’est tu alors et on s’est laissé bercer encore par les premiers rayons du soleil d’avril. Une cigogne, sa large envergure déployée sur le printemps bleu, est passée très haut. Nous l’avons suivie des yeux un moment.... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,