samedi 30 mai 2009

Jour 30

Je n’en suis pas une à talons hauts. Je n’en suis pas une avec des mots doux et des phrases enjolivées. Je n’en suis pas une aux bonnes manières. Je n’en suis pas une servile et plaquée. J’aspire au plus rapide au plus odorant aux coups à donner plus prestes et plus sévères. J’ai le regard lent et la houppe redressée. J’ai le talent du désastre. Je veux me lever pour faire rebondir mon ventre et lui faire faire des bulles. Je prends un peu des deux un peu de lui un peu d’elle mais elle, elle en a deux. Qu’est-ce qui se trame donc ici... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 29 mai 2009

Chroniques d'un super-héros, 15

La musique avait tenu une importance capitale dans mon existence, c’était mon Manteau, en quelque sorte. Pendant pratiquement vingt ans, jusqu’à l’année christique dont je vous ai parlé, la musique était tout pour moi. Du moins je le croyais. Je vous ai raconté la fameuse après-midi où la nouvelle de Gogol a envahi mon existence. Mes débuts dans l’univers rock remontent à mes quinze ans. J’avais prolongé ma passion pour la musique dans la pratique de la batterie et fondé plusieurs groupes avec des amis. Nous changions fréquemment de... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 28 mai 2009

Le charme du suranné

La mondialisation, la généralisation – la globalisation pour employer un gros mot à la mode – des goûts, des normes, des pratiques, l’industrialisation, la production en chaîne d’objets standardisés : tout cela me désole moins, au fond, pour des motifs moraux ou politiques que pour des raisons sentimentales et esthétiques. Car ce que j’aime par dessus tout, moi, dans tous les domaines, c’est le défaut, l’anicroche, le bancal, le faux pli, le rafistolé... J’aime ce qui a vécu, ce qui a servi, ce qui a acquis, avec le temps, une patine... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 28 mai 2009

Georges Palante et la génération honnie

- Vient de paraître - : Georges Palante et la génération honnie Co-édition du Grognard et du Petit Pavé Extrait de la préface : Le 16 mai 1913, Georges Palante décide de consacrer sa chronique philosophique du Mercure de France à ce qu’il nomme, pour l’occasion, « la génération honnie ». Cette génération, comme il nous l’explique très vite, c’est la sienne, « c’est la génération dite des intellectuels » : « Hélas ! c’est ma génération ; c'est la nôtre, ô mes pauvres contemporains qui nous essayions à... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 08:55:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 27 mai 2009

Passage à l'acte

Qu’est-ce que c’est que cette chose ? Ce crayon tout mâchouillé, là. Répugnant. Vous avez un chien ? Quelle race ? …Un corniaud discret. Connais pas. En vérité, j’ignore tout de l’espèce canine, elle et moi nous fréquentons très peu. Mais pour ce qui est de la discrétion, vous avez raison, on n’en voit pas la queue, il pourrait tout aussi bien ne pas exister. Je déteste les chiens, surtout ceux de la rue, qui me font tellement plus pitié que leur maître. Et puis, le chien étant toujours un cran au-dessus de l’homme dont il dessert la... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 26 mai 2009

De la responsabilité de l'art

Le 10 août 1792, le peuple de Paris et les fédérés venus de toute la France, principalement de Marseille, s’insurgent. Lassé des atermoiements de l’Assemblée Nationale, pressé par la misère, indigné, révolté par les trahisons successives de la Cour et par ses sournoises accointances avec les puissances étrangères, russes, autrichiennes et prussiennes se proposant d’envahir le pays et d’exterminer un à un tous les Français ayant, de peu ou de loin, participer à la Révolution, le peuple des faubourgs prend d’assaut les tuileries... [Lire la suite]
Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 mai 2009

Lettre 15

Géraldine BouvierÉditions Dès demain – Paris 6ème                               Paris, ce lundi 25 mai 2009 Mon petit serpent, Oui, un petit serpent, exactement ! Une vipère même, dont j'ai dû, trois-quart d'heure durant, avaler les couleuvres devant mon poste de télévision... C'était bien la peine qu'on consacre une soirée entière à préparer l'émission si c'était pour vous amuser à ce petit jeu... Je ne vais pas... [Lire la suite]
dimanche 24 mai 2009

Virage, 6

- Comment peux-tu en être si sûr ? - C’était une Renault, j’te dis. Tous feux éteints. Je l’ai entendu qui filait en douce, moteur au ralenti. Petite cylindrée, Twingo ou Modus. Pas plus. Je connais mon métier bon sang. Trente ans que je répare des voitures, que j’écoute leur mécanique. Pour toi c’est du bruit. A moi, elles me parlent.Et le père de Camille de se moquer de son frère pris d’accès lyriques dès qu’il s’agit de parler de son métier. L’oncle Henri apprécie peu. Se vexe même, file d’un air renfrogné vers la cuisine. Ouvre le... [Lire la suite]