Claire_mini
A
lors la noyade m’a semblé un bon remède pour aller vers vous. Je n’ai rien supposé. J’y suis allé. Alors j’avance, j’avance vers l’île en goguette. Au moins celle-ci semble m’accueillir en roi de la fête en reine des bigoudis. Je vous le dis je n’ai rien à croire rien à prouver mais il faut savoir un moment mettre un terme de tous côtés. Au moins jusque là je prends l’eau et je reste étanche.
Le goéland s’approche et me dit « Alors ça avance ? » Je lui dis « Ma mer ou mes pas de danse ? » Il me dit « Jusqu’au bout la mer descend, tu fais du sur-place un point c’est tout. » Je suis reparti la queue entre les jambes.
Je me suis répartie. Disparue. Dégagée.
Un minet. Une minette. Une lichette. Un lichet. Un pichet. Une pichette. Une fesse. Un fessier. Le rai. La raie.
Après tout qui le sait. À la prochaine marée, j’en parle à mon goéland et à ma goélette.

7_vert