vendredi 29 mai 2009

Chroniques d'un super-héros, 15

Fabrice_mini
L
a musique avait tenu une importance capitale dans mon existence, c’était mon Manteau, en quelque sorte. Pendant pratiquement vingt ans, jusqu’à l’année christique dont je vous ai parlé, la musique était tout pour moi. Du moins je le croyais. Je vous ai raconté la fameuse après-midi où la nouvelle de Gogol a envahi mon existence. Mes débuts dans l’univers rock remontent à mes quinze ans. J’avais prolongé ma passion pour la musique dans la pratique de la batterie et fondé plusieurs groupes avec des amis. Nous changions fréquemment de nom pour stimuler notre créativité, déstabiliser le bourgeois et, surtout, comble du plaisir, nerf de la guerre, tagguer notre signature. Aucun espace ne nous résistait, tous les murs de la commune portaient notre empreinte, de l’enceinte du cimetière aux panneaux de la crèche en passant par le club du troisième âge. Rebelles. Pour ce qui est de la partie musicale proprement dite, les choses étaient, comment dire, un peu plus flottantes, imprécises. Nous avions une vision résolument autodidacte de la chose et ça se voyait, ou plutôt ça s’entendait. Les répétitions étaient censées se tenir tantôt chez l’un, tantôt chez l’autre, mais en définitive elle avaient lieu la plupart du temps dans la cave de mes parents. C’était le branle-bas de combat, l’alerte incendie. Mon père prenait son vélo et partait sillonner la banlieue. Ma mère, de son côté, emmenait mon jeune frère en promenade. Elle espérait toujours revenir après l’explosion, quand les combattants seraient épuisés, abrutis par leurs propres balles. C’était sans compter sur notre jeunesse, notre fougue, nous étions increvables, partis pour le marathon sonore.

À suivre (…)

7_vert

Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Chroniques d'un super-héros, 15

    Je m'inventerai une fable "L'Araignée et la caisse claire" et peut-être me la chanterai-je.

    Posté par michèle pambrun, vendredi 29 mai 2009 à 21:15:40 | | Répondre
Nouveau commentaire