jeudi 2 avril 2009

Le meilleur ami du chien...

Stephane_mini
À
la boulangerie, un dimanche matin. Un homme d'une soixantaine d'années s'énerve après un autre client :

- Non mais, franchement, vous ne pouvez pas laisser votre chien dehors, ce serait quand même plus hygiénique ?
- Il ne fait rien de mal mon chien et il n'est pas moins hygiénique que vous ! Il a même sauvé une petite fille de la noyade il y a une dizaine d'années de cela, figurez-vous, et il a même été décoré par les pompiers... Je suis bien persuadé que vous ne pouvez pas en dire autant !
- Je n'en ai rien à foutre de savoir si votre chien a sauvé une petite fille. Il aurait même pu sauver le pape ou la Reine d’Angleterre que ça ne changerait rien au problème : il n'a rien à faire dans une boulangerie ce chien, à zigzaguer entre les clients, et baver sur nos chaussures en regardant les gâteaux !

Le chien (qui est chienne, vieille bâtarde au regard bovin) lève la tête vers le râleur avec, au coin de la gueule, un pli qui ressemble à un sourire. Puis, sans préavis, elle s'ébroue énergiquement pour se débarrasser des dernières gouttes de pluie retenues dans son pelage. Le client courroucé éclate et prend la boulangère à témoin :

- Vous pourriez quand même dire quelque chose !

L'interpellée, ostensiblement, baisse la tête et se concentre sur sa caisse enregistreuse. La file d'attente s'accroît et divers raclements de gorges laissent entendre que l'impatience en fait autant. La chienne, elle, bat de la queue. Désabusé, le client mécontent empoche sa monnaie, glisse sa baguette sous son bras et sort en grommelant.

- Il y a vraiment des mauvais coucheurs dit le propriétaire du chien.
- C'est sûr, lui répond la boulangère. Il y en a qui ne sont jamais contents de rien. Il est gentil comme tout votre chien !
- Quand on n'aime pas les bêtes, c'est qu'on n'aime pas les hommes, rajoute sentencieusement une vieille dame – qui a dû être philosophe dans ses vertes années…
- C'est bien vrai ça, conclut un cycliste du dimanche, tout de rose et jaune vêtu.

Soudain, mettant brusquement fin à ce bel exercice de banalités consensuelles, la boulangère, avise un petit garçon de trois ans qui va et vient le long des présentoirs en admirant les pâtisseries, et qui, depuis quelques secondes, joue avec le couvercle en plastique de l'armoire aux bonbons.

Aussitôt, s’adressant à la mère du vaurien :

- Dites donc madame, vos pourriez peut-être le tenir un peu mieux votre enfant, on est dans une boulangerie ici, pas dans un parc !

37542506_p

Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Le meilleur ami du chien...

    Une miette de Stéphane...

    Plus vrai que ça tu meurs!!!!!
    Beaucoup de sens dans une simple anecdote, c'est tout ce que j'aime moi aussi!

    Posté par aglaé, jeudi 2 avril 2009 à 09:25:06 | | Répondre
  • Et en matière de miettes, elle s'y connait Aglaé. La preuve : http://bouquinstinct.leforumbleu.net/emeutes_agla_miettes.htm

    Posté par SB, jeudi 2 avril 2009 à 09:37:26 | | Répondre
  • La Pantomime des gueux

    sur la scène du vrai monde.

    Posté par michèle pambrun, jeudi 2 avril 2009 à 09:49:35 | | Répondre
  • ça donne à réfléchir, en effet !

    Posté par nicolbrod39, jeudi 2 avril 2009 à 13:32:55 | | Répondre
  • Le cycliste

    Moi, si j'avais été la boulangère, oui, si tu préfères le boulanger, c'est le cycliste rose que j'aurais vilipendé !

    Posté par Bertrand, jeudi 2 avril 2009 à 15:37:20 | | Répondre
  • Question

    les rétroliens et les permaliens sont de quel pays exactement? non, je ne suis pas raciste mais toudmême!!!

    Posté par aglaé, jeudi 2 avril 2009 à 17:05:44 | | Répondre
  • Aglaé

    Je dois confesser, Aglaé, que j'en suis au même stade que vous...

    Posté par Marc V., jeudi 2 avril 2009 à 17:08:06 | | Répondre
  • Pas compris l'histoire des rétroliens et de leur pays d'origine ?

    Posté par SB, jeudi 2 avril 2009 à 17:24:00 | | Répondre
  • Niveau

    Pas compris, non plus, Stéphane...On doit être du même niveau...
    Mais notre ami Marc semble avoir tout saisi de l'astuce ! Il va nous dire...

    Posté par Bertrand, jeudi 2 avril 2009 à 17:39:31 | | Répondre
  • Que nenni. Suis pas au point non plus...

    Posté par Marc, jeudi 2 avril 2009 à 17:43:06 | | Répondre
  • Le point

    L'Homo Sapiens Internetus chargé par les 7 mains d'optimiser Permaliens et Rétroliens, est un Saurien à autonomie caudale avec régénération partielle, qui pénètre dans tous les trackbacks à entrée spécifique, flux RSS compris.

    Posté par michèle pambrun, jeudi 2 avril 2009 à 18:44:52 | | Répondre
  • Géographie vivante

    Les Permaliens et les Rétroliens ne se ressemblent pas tous. Il y en a de plus égaux que d'autres, plus ou moins sauvages, plus ou moins grandioses. Disons-le carrément, il y en a de géants, il y en a de nains. Et ils sont au service des 7 mains.

    Posté par michèle pambrun, jeudi 2 avril 2009 à 19:00:46 | | Répondre
  • Gloups !!!!
    je venais laisser un petit mot car je suis venue vous visiter au travers du blog des lectures de Martine et je tombe sur une autre drôle d'histoire sur les liens et autres internitus !!!

    Belle anecdote en tout cas ..Ça fait réfléchir tout de même

    Posté par Hélène à Madrid, jeudi 2 avril 2009 à 21:50:44 | | Répondre
  • mais tout le monde s'y met à faire des réfexions...la pauvre boulangère....
    déjà c'est la faute du propriètaire du chien, il n'avait qu'à laisser son chien dehors...
    bizzz

    Posté par didime, jeudi 2 avril 2009 à 23:57:24 | | Répondre
  • Un pot de Permalien...

    ...acheté ce matin...pour les cheveux frisés...parce que je le vaux bien!!! aglaoréal

    Posté par aglaé, vendredi 3 avril 2009 à 08:32:10 | | Répondre
  • Pédagogie

    Ah, enfin...Les explications de Michèle sont claires, nettes, sans ambages..J'ai tout compris et me suis enrichi les neurones de deux nouvelles définitions.
    Comme quoi les 7 mains, c'est pas que de la déconnante, c'est aussi profondément instructif.
    Et tout ça grâce à un enfant abusivement présent dans une boulangerie !

    Posté par Bertrand, vendredi 3 avril 2009 à 08:52:02 | | Répondre
  • Et moi, pour le coup, j'ai obtenu un nombre de commentaires digne d'un Bertrand Redonnet des grands jours !!!

    Posté par SB, vendredi 3 avril 2009 à 09:15:54 | | Répondre
  • Bertrand, grâce aussi au chien qui a mis la puce aux gâteaux.
    El perro, no el gato.

    Posté par michèle pambrun, vendredi 3 avril 2009 à 09:29:49 | | Répondre
  • "Quand on n'aime pas les bêtes, c'est qu'on n'aime pas les hommes, rajoute sentencieusement une vieille dame – qui a dû être philosophe dans ses vertes années…"

    y a du Schopenhauer et du Palante par ici...

    Posté par Oniromancies, vendredi 3 avril 2009 à 11:15:45 | | Répondre
  • Oui, Stéphane, mais chez toi c'est reposant, pondéré...Moi, "dans les grands jours", il est arrivé que ça volait bas...

    Posté par Bertrand, vendredi 3 avril 2009 à 12:52:29 | | Répondre
  • Le permalien permet d'arriver directement sur cet article, c'est son adresse postale en quelque sorte )
    Le rétrolien (qui tombe en désuétude) permet à un autre blogueur de signaler sous votre article qu'il a fait un article sur son blog qui parle de vous ou du même sujet que vous et par ce biais attire votre attention et celle de vos lecteurs sur son blog.
    Mais aujourd'hui tout le monde "cite" avec lien directement dans les corps de texte des articles pour monter dans les classements type Wikio et apparaître dans vos stats )

    Posté par Loïs de Murphy, samedi 25 avril 2009 à 15:58:45 | | Répondre
  • Et bien : merci pour cette petite leçon d'informatique bien utile !

    Posté par SB, samedi 25 avril 2009 à 18:27:40 | | Répondre
Nouveau commentaire