jeudi 5 mars 2009

Pour le plaisir # 2

Stephane_mini
L
a soirée n’en finit pas de s’éterniser et les invités ne veulent plus partir. Des amis de ma femme, pour la plupart, ce qui n’a rien d’étonnant vu que les miens d’amis, du fait de ma misanthropie congénitale, peuvent aisément se compter sur les doigts de la défunte main du Capitaine Crochet.

Assise près de moi une brune d’une trentaine d’année, qui pourrait être jolie si elle ne s’acharnait pas à essayer de l’être, m’apostrophe sans sommation :

- Et vous, vous aimez lire ?

De quoi elle se mêle celle-là ? Est-ce que je lui demande à quel âge elle a eu ses premières règles ? Non mais, c’est bigrement intime ces choses-là ! Ma réponse, face à ce type d’agression, est heureusement bien rodée et aussi invariable que définitive :

- Non.

Mais la bougresse ne lâche pas l’affaire comme ça. Elle enchaîne :

- Moi j’adore lire. En ce moment, voyez-vous, je lis le dernier livre d’Amélie Poulain...
- …Vous voulez dire Amélie Nothomb ?
- Ah oui, vous avez raison ! Je les confonds toujours toutes les deux... J’adore ! Et puis toutes mes copines l’ont lu...
- Ah bon ? Et vous ne lisez jamais pour le plaisir ?
- ... ?

Logo_Sept

Posté par Les 7 mains à 09:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Pour le plaisir # 2

    - Ah, vous aimez lire me dit mon interlocuteur. Moi aussi.
    - Ah bon et vous lisez quoi ?
    - Amélie Nothomb, c’est excellent. Vous connaissez je suppose ?
    - Jamais ouvert un de ses livres.
    Il m’a regardé étrangement et est allé s’asseoir plus loin.

    (histoire véridique)

    Posté par Feuilly, jeudi 5 mars 2009 à 09:35:18 | | Répondre
  • @Feuilly : Je crois que nous allons bientôt pouvoir nous lancer tous les deux dans un exercide d'écriture de mémoires communes !

    Posté par SB, jeudi 5 mars 2009 à 09:48:16 | | Répondre
  • Cher et caustique Stéphane, tes "pour le plaisir" me font plus rire que mes velléités de divagation du mardi..
    J'ai travaillé( j'ai pas d'autre mot à ma disposition) dans le public, autrefois...Un chefaillon casse couilles avait acheté de belles lunettes de presbyte et ne les mettait jamais. Comme je lui en faisais sournoisement la remarque, si, si, quand je lis, qu'il me dit, le gars
    C'est ce que je viens de te dire : jamais, que je lui ai répondu, moi...
    J'ai jamais réussi à décrocher le moindre avancement de grades dans cette boîte...
    Bien fait pour ma gueule !

    Posté par Bertrand R., jeudi 5 mars 2009 à 10:11:41 | | Répondre
  • @Bertrand : Le bas de l'échelle, ça me connaît ! Et pour le "chef de service", c'est amusant que tu en parles car il pointera son nez dans mon topo de la semaine prochaine normalement ! (C'est pas possible, vous êtes devins tous autant que vous êtes !

    Posté par SB, jeudi 5 mars 2009 à 10:36:58 | | Répondre
  • Génial, un régal ! J'ai beau détester les points d'exclamation, difficile de les éviter ici.
    J'adore "les amis qui se comptent sur les doigts de la défunte main du Capitaine Crochet" !
    Et sûr, que lire "pour le plaisir", porte désormais votre coup de patte.

    Les "Chroniques complètes" de Georges Palante, pas encore arrivées...

    Posté par michèle pambrun, lundi 9 mars 2009 à 22:38:20 | | Répondre
Nouveau commentaire