lundi 23 février 2009

Et que morts s'ensuivent

reclame_vieillot

- Vient de paraître - :

Et que morts s'ensuivent - Marc Villemain

Éditions du Seuil
Service de presse : gghislain@seuil.com

Et_que_morts_s_ensuivent

Quatrième de couverture :

Une rhinite allergique qui déclenche l'irréparable.
Une critique littéraire victime du jeune écrivain qu'elle avait éreinté.
Un jeune homme hospitalisé qui révèle à son infirmière le sens de la vie.
Un père accusé du pire par sa fille et objet d'un procès pas tout à fait comme les autres.
Une cantatrice de réputation mondiale qui prend la défense d'une civilisation cannibale.
Tous ces personnages, et tant d'autres, courent vers un même destin, souvent drolatique, toujours tragique.

Dans ce recueil où chaque nouvelle donne lieu à une satire sociale parfois impitoyable, Marc Villemain, avec une cruelle élégance qui n'est pas sans rappeler l'esprit fin de siècle d'un Barbey d'Aurevilly ou d'un Léon Bloy et une audace moderne que ne renierait pas un J.G. Ballard, dessine les contours d'univers grinçants, aussi cocasses que diaboliques.

*

Ils ont dit :

  • Et que morts s’ensuivent signe avec éclat l’arrivée dans le genre de la nouvelle d’un nouveau cador. Librairie Mollat, Bordeaux.
  • Un style qui enchantera les nostalgiques des Barbey d’Aurevilly, Villiers de l’Isle Adam et autres illustres ciseleurs de phrases. Le Grognard.

7_rouge_vif

Posté par Les 7 mains à 08:55:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Et que morts s'ensuivent

    Si je veux...

    ...un exemplaire dédicacé, je fais comment????j'envoie des zorros à qui? combien???

    Posté par aglaé, lundi 23 février 2009 à 11:18:43 | | Répondre
  • J'explique:
    Barbey et Leon Bloy c'est magique chez nous....mon mari, Doudou, surtout!...donc...Cadeau!!!!!!!agla

    Posté par aglaé, lundi 23 février 2009 à 15:09:16 | | Répondre
  • Lire vos Nouvelles

    Cher Marc Villemain,

    je suis un correspondant de Bertrand Redonnet et je ne sais pas si vous vous en souvenez mais nous avons échangé, sur l'Exil des Mots, il y a quelques temps nos commentaires, très civilement d'ailleurs, à propos d'une remarque un peu rude et injuste de ma part qualifiant plutôt maladroitement Philippe Clay. Si je vous rappelle cette anecdote c'est pour mieux souligner mon plaisir de découvrir cette idée des 7 mains . Je me plongerai plus longuement dans toutes les contributions littéraires des auteurs que vous avez invités ici. Mais laissez moi vous dire que votre pari de tenir un blog à sept, et surtout de produire des textes inédits chaque semaine est un joli pari qui renoue avec les publications périodiques des Nouvelles dans la presse quotidienne du XIXè et de la première moitié du 20ème. Je vous souhaite une belle aventure que j'essaierai de suivre le plus souvent possible. Je vais aussi aller visiter mon libraire pour pouvoir découvrir votre dernier ouvrage. Au plaisir de vous lire ici et ailleurs.
    Philip Seelen.

    Posté par Philip Seelen, mercredi 11 mars 2009 à 01:05:02 | | Répondre
  • Je me souviens, oui, de notre bref échange sur le sieur Clay, et sur l'espace de gouvernance du sieur Redonnet.

    Comme tous les copains ici, je suis très sensible, naturellement, à votre message, et à votre arrivée consciencieuse dans la petite cabane des 7 mains. J'espère que vous vous y retrouverez, et que vous n'aurez pas à vous forcer pour rester fidèle...

    Marc
    PS / Merci de participer au dynamisme économique de votre libraire ; en espérant que cette dépense ne vous coûtera pas trop...

    Posté par Marc Villemain, mercredi 11 mars 2009 à 18:43:28 | | Répondre
Nouveau commentaire